spot_img
spot_img
spot_img
spot_img
AccueilActualitéSocieteGuinée/Entreprenariat féminin : A la rencontre d’Aicha Camara fondatrice d’une entreprise familiale...

Guinée/Entreprenariat féminin : A la rencontre d’Aicha Camara fondatrice d’une entreprise familiale à Kankan

Publié le

spot_img

Conakry le 12 Fev(AGP)- Aicha Camara, entrepreneure basée dans la préfecture de Kankan, s’est spécialisée dans la transformation et la conservation des produits locaux de sa région.

Venue faire la promotion de ses produits à Conakry, cette mère de famille dit avoir monté une entreprise familiale pour dit-elle éviter à ses enfants  le chômage qui pousse de nombreux jeunes guinéens à l’aventure au risque parfois de leur vie.

Pour ce faire, elle a fait venir une spécialiste de la République du Mali, pour former son équipe.

Aujourd’hui, Aicha Camara a une gamme de produits alimentaires et de l’esthétique, fabriqués à partir de matières premières locales,  qu’elle met sur le marché guinéen. Ces produits sont composés notamment de jus de Bissap, de Gingembre, de Tamarin, de Coco, de mangue. Aussi du Soumbara, de souraye et du savon.
Son ambition est de labéliser sa marque et de s’exporter à l’international.

« Tout d’abord je tiens à remercier mon époux pour son aide et sa patience car il me soutient dans beaucoup de domaines. Je suis avant tout une commerçante et j’ai jugé nécessaire d’apprendre pour entreprendre une activité génératrice de revenus pour d’abord protéger les membres de ma famille contre le chômage. Pour ce faire j’ai fait venir une formatrice du Mali pour me former moi et ma famille, car cette petite entreprise familiale est un départ pour nous afin de lutter contre la pauvreté  et mettre en lumière nos produits locaux que  l’on peut conserver pendant près d’une année sans problème, grâce à des techniques », a-t-elle indiqué.

Poursuivant, l’entrepreneure a fait savoir : « C’est dans cette optique que je me suis lancée dans l’entrepreneuriat car c’est le combat de notre Chef de l’Etat, Général Mamadi Doumbouya.  Etant femme et citoyenne, je me fais le devoir  d’aider mon pays car j’ai embauché quelques personnes et je veux l’émergence de la Guinée. Même n’étant pas instruite, l’on peut réaliser des merveilles. L’essentiel  qu’on ne croise pas  les bras car la vie est un combat de tous les jours. Je suis actuellement à Conakry pour faire la promotion de mes produits et chercher de soutien pour vendre ma marque à l’étranger », a-t-elle souligné.

AGP/12/02/024             AMC/AND

 

 

Articles récents

Kissidougou/Justice : Le nouveau procureur de la République échange avec les OPJ sur la gestion des procédures

Kissidougou, 27 Fév(AGP)- Installé le mois dernier dans ses fonctions de procureur de la...

Labé : Reprise timide des activités économiques en ce 2ème jour de grève

Labé, 27 Fév(AGP)- Contrairement à la journée du lundi, 26 Février, le constat fait...

Koubia : Des cailloux tombent mystérieusement sur des bâtiments à Madina-Doubhel

Koubia, 27 fev(AGP)-Madina-Doubhel est un village situé à 3 km du centre-ville de Koubia....

Forécariah : ‘’ Avant cette grève nous étions déjà en retard dans les programmes scolaires’’, déplore le principal du Collège Fodé Khatibi Touré

Forécariah, 27 Fév(AGP)- La grève lancée par le mouvement syndical guinéen a impacté les...